Marcher c’est bon pour le moral


Une activité facile à mettre en place l’été !


L’activité physique ne doit pas forcément être intensive, mais plutôt régulière pour qu’elle soit bénéfique.

La marche, qu’elle soit modérée ou rapide réduit considérablement le stress, la tension nerveuse et l’anxiété.

En marchant, on se retrouve relié au ciel et à la terre, les pieds reprennent racine et la tête s’évade vers le haut.


« Si tu n'arrives pas à penser, marche ; si tu penses trop, marche ; si tu penses mal, marche encore. » Jean Giono



 

Les bienfaits de la marche sont multiples


La marche libère des endorphines (hormones du bien-être) et fait baisser le cortisol (hormone du stress), ce qui crée un effet antidépresseur.


Dans nos sociétés industrialisées les nouvelles technologies nous ont habituées au confort dans tous les domaines. On marche moins et on prend la voiture même pour aller au bout de la rue, ou on se fait livrer !


Marcher est bénéfique pour le corps physique, et améliore également nos capacités psychologiques.


-> D’un point de vue physique :

  • La marche développe le tonus musculaire (surtout avec la marche rapide),

  • Maintient et entretient la souplesse des articulations (idéal quand on avance en âge)

  • Améliore la santé cardiaque et le sommeil

  • Aide à maintenir un poids sain et à perdre de la graisse corporelle

  • Augmente l’endurance en brûlant des calories

  • Booste l'énergie

  • Améliore la digestion et le transit intestinal (Si vous souffrez de difficultés de digestion, allez marcher plutôt que d’aller faire une sieste après le repas, effet garanti)


Marcher peut vous aider à vivre mieux, plus longtemps, c’est économique et écologique !


-> D’un point de vue psychique :


Marcher 30 à 40 minutes plusieurs fois par semaine permet de décompresser, de s’apaiser quand on est tendu, mais aussi d’y voir plus clair ou encore de trouver des solutions.

C’est un formidable tranquillisant naturel !


Les bienfaits psychiques de la marche sont confirmés régulièrement par les chercheurs.

« Les travaux de l’Inserm ont scientifiquement établi les bienfaits de la marche pour prévenir les troubles psychiques, allant du stress de la vie moderne jusqu’à la dépression. »





Découvrez dix bénéfices pour se sentir mieux dans sa tête avec la marche* :



1. Marcher pour dénouer les tensions

La respiration ample et régulière que la marche implique favorise une meilleure oxygénation du corps et du cerveau, ce qui participe à dénouer les tensions accumulées.

La marche oblige à abandonner ces tensions hautes, dos, nuque, épaules, qui s’installent quand nous sommes stressés. Ce relâchement physique induit immédiatement un relâchement psychique.


2. Marcher pour découvrir

La marche favorise notre capacité d’attention et fait émerger notre créativité.

C’est le meilleur moyen de transport pour découvrir ce qui nous entoure. Traverser un parc, une rivière, un village ou marcher au bord de la mer nous permet de mieux découvrir le rythme de la nature.


3. Marcher pour se sentir heureux

Profiter de la douceur de l’air, de la force du vent, d’un ciel clair et contempler ce qui nous entoure. Prendre conscience de la beauté de la nature : L’instant présent.


4. Marcher pour méditer

Méditer, ce n’est pas seulement faire le vide, c’est aussi réfléchir autrement. La marche est une méditation en mouvement. On peut alors décider de se focaliser sur son ressenti corporel, et observer ce qui se passe en nous.


5. Marcher pour positiver

Marcher permet de positiver parce que c’est une activité toute simple et libératrice. Aucune compétence particulière n’est nécessaire. On sait tous marcher !

La marche met en mouvement notre corps, et nous oblige à sortir de notre fonctionnement en boucle. On abandonne les pensées négatives qui tournent sans cesse, et on enclenche une spirale positive afin de nous aider à sortir de nos ruminations et pensées négatives

.

6. Marcher pour prendre de la distance

Quand on se sent bloqué, sans solution, marcher nourrit la réflexion, On se remet face à soi-même dans une vision plus globale au lieu de se focaliser sur des détails, on reformule ce qui nous préoccupe. On prend du recul tout simplement. On ne subit plus, on se place en tant qu’acteur.


7. Marcher pour rencontrer de nouvelles personnes

La marche est aussi un puissant facteur de convivialité. Quand on n’a pas le moral, on perd l’envie d’aller vers les autres. C’est un exercice qui fait sortir de l’isolement, y compris lorsqu’on marche seul. La rencontre et la reconnaissance par ceux que nous croisons se trouvent toujours à un pas devant soi.


8. Marcher pour réveiller ses sens

En marchant, nos cinq sens sont mis en éveil. Pour peu qu’on y fasse attention, on sent l’odeur de la forêt, on écoute le chant des oiseaux, on ressent le vent ou la chaleur du soleil, on observe le paysage, on goûte la pluie... Cette stimulation sensorielle ouvre la palette des émotions, nous permettant de mieux ressentir ce qui vient à nous.


9. Marcher pour se recentrer

Marcher permet de remettre en ordre ce que l’on a entendu, vécu, réalisé. C’est l’occasion de trier et de réorganiser les multiples informations et sensations perçues au cours de la journée.


10. Marcher pour se retrouver

La marche, dans le silence de ses pensées, c’est d’abord l’occasion d’une rencontre avec soi-même, d’un dialogue intérieur.

Nous sommes dans une société de l’apparence, c’est notre extériorité que nous travaillons le plus. Or, marcher nous permet de faire émerger notre être authentique, de lui laisser sa place et d’engager un dialogue entre cet être extérieur et notre être intérieur.

*(Cf. Article Drs Guillaume Schneider-Maunoury/ Pierre-Yves Brissiaud)


Comment mettre en place une activité régulière ?


Une fois que vous êtes décidés à commencer, procurez-vous le bon équipement !

De bonnes chaussures de sport, et des vêtements confortables et respirants.

Commencez avec un trajet de 2 km, sur un terrain plat, avec une vitesse moyenne.

(Par exemple vous pouvez aller chercher votre pain à pieds !)


Vous pouvez aussi alterner des périodes de marche rapide et de marche tranquille, plus dynamique pour le cœur et les muscles.

Testez et voyez comment vous vous sentez ! Ensuite, augmenter la distance au fur et à mesure des prochaines marches.




Fixez-vous des objectifs réalistes et ne culpabilisez pas si vous manquer une ou deux séances de marche.

Pour vous motiver vous pouvez aussi télécharger des applications gratuites, tel que « Google Fit » qui calcule votre distance, le nombre de pas, les calories brulées, votre rythme cardiaque…


Diversifiez vos itinéraires, pour ne pas vous ennuyer et abandonner.


Si vous n’aimez pas être seul(e), invitez des ami(e)s ou inscrivez-vous à l’association de marche de votre ville.


Pour ressentir les bienfaits de la marche, l’idéal est de prendre conscience de sa posture et coordonner ses mouvements et sa respiration.



La marche permet de sortir de votre zone de confort et d'améliorer vos capacités physiques sans vous lancer forcément dans un programme sportif intensif.



Si vous avez le moral dans les baskets et besoin d'un accompagnement pour rebooster votre énergie, n'hésitez pas à me contacter par mail, à contact.valeriedhave@gmail.com, par téléphone au 06.27.69.92.50 ou via mon site.


https://www.gemmeocoeur.fr/

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout