ventre2.jpg

Burn-out ou pré-ménopause ?

Les symptômes peuvent être similaires à cette transition hormonale, et le stress peut les amplifier.

Prise de poids,

bouffées de chaleur,

troubles du sommeil,

articulations douloureuses...

Ces symptômes, dont la plupart sont transitoires, peuvent altérer votre qualité de vie pendant plusieurs années.

C'est un sujet encore tabou, pourtant de nombreuses femmes souffrent en silence.

Des solutions naturelles existent, ce n'est pas une fatalité.

Dépression
Anxiété
Fatigue

Pourquoi tous ces symptômes ?

Y voir plus clair...

Cette transition ménopausique se déroule sur plusieurs années, et peut commencer à apparaître à partir de 40 ans. C'est une étape naturelle et incontournable dans la vie d'une femme, au même titre que la puberté.

De nombreuses femmes en pré-ménopause ne connaissent aucun ou très peu de symptômes, pour d'autres, elle s'apparente à de vraies montagnes russes !

Aux  environs de 48 ans, c'est la périménopause, c'est à ce stade que commencent les bouffées de chaleur, les cycles irréguliers, la prise de poids...

Elle marque la fin de la période reproductive de la femme et le début d'une nouvelle vie.

Ce n’est pas seulement synonyme d’arrêt de la fertilité, c'est également un chamboulement qui agit sur tout l’organisme, de la peau, aux organes génitaux en passant par les os, suite aux modifications hormonales.

Des ajustements dans l'hygiène de vie s'avèrent nécessaires pour rééquilibrer  le corps.

Lunettes de soleil femme Porter

Quelles sont les principales causes d'un dysfonctionnent de notre corps ?

glandes surrénales.png

Le stress, ennemi n°1

Si vous avez une vie stressante, votre corps sécrète du cortisol en permanence (hormone du stress) ce qui épuise vos glandes surrénales, qui synthétisent et libèrent de nombreuses hormones dans la circulation sanguine indispensables à la bonne marche de l'organisme, ce qui favorisera un déséquilibre hormonal avec des problèmes de santé, comme la prise de poids, les angoisses, des palpitations, une baisse d'énergie, des insomnies...

La prise de poids

La prise de poids à cette période n'est pas une fatalité !

Un rééquilibrage alimentaire et des changements sont souvent nécessaire à cette période de notre vie.

Ce n'est plus une option, mais une nécessité ! Les besoins et le métabolisme de notre corps changent.

L'ennemi n°1 c'est le sucre ! Pourquoi ?

Si l'alimentation est trop riche en sucre, l'insuline va réserver ce trop-plein de sucre sous forme de graisses, ce qui conduit aux kilos en trop et à l'addiction au sucre.

 

Nous sommes ce que nous mangeons

C'est souvent la cause de certaines habitudes, comme le grignotage, l'accoutumance au sucre...

Apprendre à faire la différence entre la faim et l'envie.

Ne pas se restreindre par peur de grossir, mais plutôt doser différemment les féculents pour éviter les fringales de sucres rapides.

Une alimentation riche en oméga 3, permet de réduire les bouffées de chaleur, liées à un déséquilibre 

Bilan / Rééquilibrage alimentaire
valeriedhavefloringemmeocoeur.nutrition.JPG

Et si nos émotions influençaient notre poids...

Se libérer de nos croyances pour retrouver ce qui est juste pour nous.

Lorsque vous êtes stressées, votre circulation sanguine regorge de cortisol, cette hormone fabriquée par les glandes surrénales qui joue en rôle essentiel dans l'équilibre du glucose sanguin. Un taux trop haut de cortisol provoque une élévation de la glycémie et un stockage des graisses. 

Ce qui favorise la prise de poids et déclenche un signal de faim.

Des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco ont découvert que le surpoids et la grosse bedaine étaient moins probables chez les personnes qui méditaient, sortaient régulièrement avec leurs amis, pratiquaient leurs passe-temps préférés et ainsi de suite.

L’alcool augmente le cortisol 

Des questions en tête ?

Besoin d'un premier échange avec moi ?

Envie de prendre votre santé en main ?

 

Téléphone bureau
Appel découverte de 30mn

Les bouffées de chaleur

En médecine traditionnelle chinoise, les bouffées de chaleur sont un trouble yang de l'élément feu. Une accumulation de yang (masculin) dans l'élèment eau. En réflexologie un travail sur certaines zones réflexes sont nécessaires pour tempérer ce feu et augmenter le yin (féminin) du coeur (ying (féminin) de l'élément feu, et des reins (yin de l'élément eau) ; les surrénales et le foie.

Le corps a plus de difficulté à réguler sa température.

Avec l'âge, la zone de thermorégulation située dans le cerveau, au niveau de l'hypothalamus, se rétrécie, et devient plus sensible aux changements de température corporel.

Il suffit d'avoir une émotion intense, un stress, ou de boire trop chaud et l'hypothalamus s'affole !

Le manque d'œstrogènes en est principalement la cause, mais pas que...

Il est important de modifier son alimentation et son hygiène de vie :

Limiter tout ce qui augmente le feu, comme le café, l'alcool

La  ménopause n'est pas une maladie, mais un cap à passer !

  • Accepter sa ménopause, c'est s'accepter soi et à sa nouvelle personnalité

  • Ne pas se précipiter sur les médicaments ou les traitements

  • Surveiller son alimentation et réguler ses fringales

  • Consommer plus de fibres et de bonnes graisses